2012-07-26

Some sewing philosophy / Un peu de philosophie de couture




Recently I acquired the excellent book by Sarah Veblen that everyone is raving about: 'The Complete Photo Guide to Perfect Fitting'. Although this post is not a book critic, I just want to say that one phrase really caught my attention 'cause it really sums up my approach in terms of pattern fitting:

Patterns are tools that help us make a garment. If that garment fits nicely, the pattern becomes more valuable, because it is the vehicle that lets us reproduce the garment. Most sewers are thrilled to have a pattern that fits well, because they can then concentrate on being creative with fabrics, embellishments, and small style changes.' 

When I work on a pattern and on a garment I often think I'm 'developing' a pattern to make it fit me as perfectly as possible - which sometimes can be quite time consuming. I'm the kind that works on relatively few patterns in one year but tends to make them several times. I like to use different fabrics, to make small style changes and add little details, etc. Once the pattern fits me well, it indeed becomes 'precious' to me. My sewing journey has made me realize that fitting is probably the most challenging aspect in sewing, well at least for me. I'm always interested in new books about pattern and garment fitting; I hope that Sarah Veblen's book is going to help me in my never ending quest of the 'perfect fit'!

And you, what is your approach in terms of patterns?

J'ai acheté récemment l'excellent livre de Sarah Veblen sur l'ajustement de vêtements sur lequel on ne tarit pas d'éloges, 'The Complete Photo Guide to Perfect Fitting'. Bien que je l'aie parcouru en diagonale et que je n'en ferai pas une critique complète ici, une phrase en particulier m'a frappée, parce qu'elle résume bien mon approche sur l'ajustement de patrons: (Traduction libre)

'Les patrons sont des outils qui nous aident à fabriquer un vêtement. Si le vêtement est bien ajusté, le patron n'en devient que plus précieux puisqu'il est le véhicule qui permet de reproduire le vêtement. La plupart des couturières seront emballées d'avoir un patron bien ajusté, car elles peuvent alors laisser libre cours à leur créativité avec les tissus, l'embellissement et les petits changements stylistiques.'

Quand je planche sur un patron je pense souvent que je 'développe' un patron pour qu'il m'aille aussi bien que possible (ce qui peut parfois être passablement long), et si je suis du type à travailler relativement peu de patrons dans une année j'ai plutôt tendance à les refaire plusieurs fois et à varier les tissus, les petits détails, etc. Et effectivement, une fois qu'ils sont bien ajustés pour moi, ils deviennent 'précieux' à mes yeux. Au fil de mon cheminement dans la pratique de la couture, je me rends compte que l'ajustement est probablement ce qu'il y a de plus difficile, du moins pour moi. Je suis toujours intéressée par les nouvelles publications en matière d'ajustement de patrons et de vêtements; j'espère bien que le livre de Sarah Veblen m'aidera dans ma quête incessante de 'l'ajustement parfait'!

Et vous, quelle est votre approche en matière de patrons?

5 commentaires:

  1. I just bought this book recently, too. I love to learn all I can about fitting. It's so true how a pattern becomes precious. It becomes a template!

    RépondreSupprimer
  2. I've seen this book and almost picked it up. I look forward to any review you might give on your blog.

    RépondreSupprimer
  3. I bought this book recently too, but it has not arrived yet. I don't spend enough time on one pattern...I tend to change patterns every garment and never get the fit quite right.

    RépondreSupprimer
  4. Je suis tout à fait d'accord avec ton raisonnement bien et pourtant je cède souvent à la tentation et achète de nouveaux patrons. C'est la faute à cette fichue société de consommation à laquelle nous croyons échapper en voulant coudre nos vêtements mais qui nous rattrape souvent au passage avec son flux constant de nouveaux patrons et autres gadgets souvent bien inutiles.
    J'ai lorgné souvent sur ce livre et je pense que je vais finir par l'acheter.
    Merci pour ce post très intéressant.

    RépondreSupprimer
  5. Qui mieux que Carolyn et TNT patterns(Diary of a sewing Fanatic)
    pourrait illustrer cette volonté de parfaire un patron et de pouvoir s'en donner à cour joie pour ce qui est de la créativité. j'en veux pour preuve cet ensemble de post in titulé Ye Old Familiar Dress Series. http://sewingfantaticdiary.blogspot.fr/search/label/Ye%20Old%20Familiar%20Dress%20Series
    Son travail est admirable et ne cesse de m'étonner. A méditer.

    RépondreSupprimer