2014-10-09

Travel report: Los Angeles



Hi friends,

I can't believe almost 2 months have passed since my last post! After the Ina Maxi Skirt adventure, I got caught up in a whirlwind of work and the preparation for my trip to Los Angeles. This was not a vacation though, even if I managed to spend a lazy afternoon on the beautiful Santa Monica Beach. As you can see in the photo above, it was just a beautiful, warm day with a clear blue sky, the weather was absolutely perfect! People who live there are just so blessed with the climate!

I had a gig at Vibrato Jazz & Grill in Bel Air, a beautiful venue owned by Herb Alpert (From Herb Alpert & Tijuana Brass in the 60's, also founder of A&M Records), and my DH had meetings with people from the jazz music business.

This is how I was billed - must say that 'french canadian' is an old term not used in the Province of Quebec anymore! / Voici comment j'étais annoncée - je dois dire que 'canadien français' est un terme ancien qui n'est plus utilisé au Québec!

This was our set up at Vibrato - as you can see it's a very nice venue / Voici la scène du Vibrato, un club de jazz très classe

Of course I needed something to sing in this nice club, but at the same time I don't want fussy clothes when I travel, so I picked the classic Vogue 8379 from my pattern stash as the dress I'd wear for the occasion.

I made this dress many times in the past (this pattern was a huge hit on Pattern Review when it came out) and I thought I was done with it, but I felt a sudden urge for a wrap dress with a 70's vibe; I've always had a soft spot for those boudoir type of garments with a slightly decadent feel. So I went for it, but with some modifications.

I chose the collarless version (which makes it more boudoir/kimono than with the collar), and I made it much shorter than my previous versions by taking off 3 inches from the hem. I also adapted 3/4 bell sleeves with ties closing, taken from a knit blouse pattern. The dress now hits me above the knee, and with the 3/4 sleeves it has this 'lifting' effect that I've heard many fashion specialists mention. I feel girly when I wear that dress, and I love the sleek 70's vibe!

In the parking lot when I arrived at the club - this is just anecdotic as I didn't make a real photo shoot of me modeling the dress / En arrivant au club - photo purement anecdotique puisque je n'ai pas fait de véritable session photo pour cette robe




As for the fabric, I chose a wonderful fuschia viscose knit that had been sitting in my stash for years, and with the gold specks in it I thought it would be just the right amount of glitter for a classy venue like Vibrato, a place where you can stumble on celebrities from the music/film business (for example Tom Jones is a regular every Sunday night).

This high quality fabric was a pleasure to sew so I made the dress in no time, and of course, me being me, I was hemming it on the morning of our departure (tell me, is there a treatment for that??).

You can see in the photo below that my coverstich machine just loved this fabric. I still can't believe it came out practically unwrinkled from my suitcase - so didn't even have to steam the dress before the gig!



The stitches almost disappear in the fabric, making it veeeery hard if you have to unpick a seam: better sew straight!



The bell sleeves with the ties closing - I'm happy that the ties came out very narrow (used a narrow stitch with just one needle on the serger) / La manche cloche avec fermeture avec boutonnière et liens - bien contente d'avoir réussi à faire les liens aussi minces!

I played with some wonderful jazz musicians and the ambiance was casual and relaxed; I was there during the jewish holiday and I've been told that it's a period during which things slow down a little bit in L.A. (and elsewhere in the U.S. I assume?).

This is the dress 'in action' - I don't have many pictures of this evening (I guess DH was busy talking with friends) / Voici la robe 'en action' - je n'ai pas beaucoup de photos de cette soirée, probablement que ma tendre moitié était trop occupés à parler avec ses amis!


The vast majority of the clothes I packed in my suitcase were items sewn by me. Below is a shot taken at the Four Seasons Hotel in Beverly Hills, where we went for brunch, a very 'simple' place ;-) where we stumbled on Robert Downey Jr and Paul McCartney (not together, though)! I'm wearing a halter top (Vogue 2762) and my Ina Maxi Skirt, a favorite of mine.


Vogue 2762 (top) + Ina Maxi Skirt


Of course I couldn't leave L.A. without going to Mood Fabrics on La Brea, a fabric store I've been wanting to visit forever (haven't even been to the one in New York). I'm so not used to fabric stores of that magnitude (I mean, silk jersey from the floor to the ceiling, really??) that I found myself overwhelmed with too much choice and too many possibilities. While DH was at the nearby Starbucks killing time, I was exploring the different store sections, totally unable to decide on something as if my head was empty. It was a very different experience than what I had expected; I mean if you go there without something specific in mind it's hard to choose since there is everything you want, and more.

Finally, after two separate trips to Mood, I just went on impulse and made some rather conservative purchases, consisting of fine gauge cotton and bamboo italian knits (the James Perse t-shirt type fabric) - something I cannot find here, and one italian cotton print (a woven). I envision t-shirts, cardigans and a shirt. I'm very happy with those fabrics, but I still have that silk jersey on my mind! All in all I think I spent around 200$ on fabric purchases so it's a good thing I don't visit Mood Fabrics too often! At the same time, if I had Mood in the city where I live, I probably wouldn't have such a huge fabric stash 'cause everything you want or need is there.

Hey, I finally went to Mood, lucky me! / Je suis finalement allée chez Mood Fabrics!

So that's it folks! I will end this travel report with a selfie I took on Santa Monica beach (that's DH in the background).

Have a great day!




Français: 

Bonjour tout le monde, 

Je n’arrive pas à croire que presque 2 mois ont passé depuis mon dernier ‘post’! Après l’aventure de la Ina Maxi Skirt, j’ai été happée dans un tourbillon de travail et la préparation de mon voyage à Los Angeles. Ce n’était pas un voyage de vacances, bien que j’aie quand même trouvé le temps d’aller flâner un après-midi sur la magnifique plage de Santa Monica. Comme vous le voyez dans la première photo, ciel bleu, beau soleil, la température était parfaite! Les gens qui vivent là-bas sont tellement gâtés avec ce climat!

J’avais un engagement au Vibrato Jazz & Grill, un très beau club de jazz, propriété de Herb Alpert (du Herb Alpert & Tijuana Brass dans les années ’60, aussi fondateur de l’étiquette de disques A&M Records), et ma tendre moitié avait des meetings avec des gens du milieu du jazz.

Bien sûr ça, il me fallait quelque chose pour aller chanter dans ce superbe club, mais je ne veux pas des vêtements compliqués lorsque je voyage; j’ai donc choisi le classique Vogue 8379 pour la robe que je porterais pour l’occasion.

J’ai cousu cette robe à de nombreuses reprises dans le passé (le patron a été un succès énorme sur Pattern Review à sa sortie) et je pensais bien ne plus le refaire, mais soudainement j’ai eu envie d’une robe portefeuille avec un petit côté seventies; j’ai toujours eu une affection particulière pour ces vêtements de type boudoir avec le côté un peu décadent des années 70. Toutefois, j’y ai apporté quelques modifications.

J’ai choisi la version sans col (qui donne un côté plus boudoir/kimono qu’avec un col), et je l’ai raccourcie considérablement (de 3 pouces, par rapport à mes versions précédentes). J’ai aussi modifié la manche, en adaptant une manche cloche qui se ferme avec des liens, longueur 3/4. La robe m’arrive maintenant au-dessus du genou, et avec les manches 3/4 cela donne cet effet ‘lifting’ que les spécialistes de la mode mentionnent. Cette longueur a l’air moins ‘madame’ que lorsque l’ourlet est au-dessous du genou ou à mi-mollet.

Pour le tissu, j’ai pris un merveilleux tricot de viscose fuschia que j’avais depuis plusieurs années; avec le moucheté doré j’ai pensé que ça serait juste assez de brillant pour aller dans un endroit aussi classe que le Vibrato, un club de jazz où on peut tomber sur des célébrités du monde de la musique et du cinéma (par exemple, Tom Jones est un client régulier tous les dimanches soirs).

Ce tissu européen de grande qualité était un plaisir à coudre alors j’ai réalisé ma robe en un rien de temps et, bien sûr, puisqu'on ne se refait pas, je me suis retrouvée à coudre l’ourlet le matin de notre départ (dites-moi, est-ce qu’il existe un traitement pour ça?).

Vous pouvez voir dans une des photos que ma machine coverstitch a adoré ce tissu. Je n’arrive pas à croire non plus que la robe est sortie pratiquement infroissée de ma valise: je n’ai même pas eu à la repasser avant de la mettre!

Sur une des photos, on voit que les points disparaissent pratiquement dans le tissu. Trèèèès difficile à découdre si on fait une erreur: on ne voit rien!

J’ai joué avec de fantastiques musiciens de jazz et l’ambiance était plutôt relax; j’étais là-bas durant le ‘jewish holiday’, une période durant laquelle les choses tournent un peu au ralenti.

La grande majorité des vêtements que j’avais amenés dans ma valise étaient mes propres créations. La photo en noir et blanc a été prise à l’hôtel Four Seasons de Beverly Hills, où nous sommes allés bruncher, un petit endroit bien ‘simple’ ;-) où nous avons croisé Robert Downey Jr et Paul McCartney (pas ensemble, toutefois)! Je porte un top licou Vogue 2762 avec ma jupe Ina Maxi Skirt.

Bien sûr, il n’était pas question de quitter L.A. sans avoir été faire un tour chez Mood Fabrics sur LaBrea, un magasin où j’avais toujours rêvé d’aller (je n’ai même pas eu la chance d’aller à celui de NY). Je ne suis tellement pas habituée à des magasins de cette envergure (un mur de jersey de soie du plancher jusqu’au plafond, vraiment?) que je me suis retrouvée complètement dépassée devant tant de choix et de possibilités. Pendant que ma tendre moitié tuait du temps au Starbucks du coin, j’explorais les allées du magasin la tête vide, incapable de choisir quoi que ce soit! C’était une expérience complètement différente de ce que j’avais imaginé; si vous allez là-bas sans idée précise, c’est difficile de choisir car il y a tout ce dont vous rêvez, et plus encore!

Finalement, après deux visites chez Mood, j’ai fait quelques achats plutôt conservateurs, me rabattant sur des tricots fins de coton ou de bambou (un peu comme les t-shirts de James Perse), des trucs que je ne trouve pas ici, et un imprimé de coton italien. J’envisage des t-shirts, des cardigans et un chemisier! Je suis très satisfaite de mes achats, mais je pense encore à ce jersey de soie que j’ai vu... aaargghhh! En tout j’ai dû dépenser environ 200$ de tissu alors heureusement que je ne vais pas chez Mood trop souvent! D’un autre côté, si j’avais Mood dans la ville où j’habite je n’aurais pas autant de tissu stocké à la maison, car tout ce que vous désirez ou avez besoin s’y trouve.

Pour terminer, la dernière photo est un ‘selfie’ que j’ai pris sur la plage de Santa Monica (c’est ma tendre moitié en arrière-plan).

Bonne journée!

2014-08-18

The Ina Maxi Skirt is officially launched!

The Ina Maxi Skirt in a horizontal striped fabric


Hi friends,

I haven't blogged in a long time, and there's a reason for that: I was busy sewing and taking pictures of the Ina Maxi Skirt!

If you haven't heard about it on Pattern Review, let me announce that the Ina Maxi Skirt pattern is officialy launched! And it's here!

I was one of the beta pattern testers, even before that skirt had a name, and Deepika asked me if I wanted to be the cover model. After thinking about it, I thought it would be a fun thing to do. So, below you have some pictures of that wonderful skirt on a woman who's not 5'10'', who doesn't weigh 108 lbs and who's not 17! :-)

I'm not paid to say this, but I love everything about that skirt, it looks great and it's so comfortable! Go buy the pattern and make one for yourself, you will love it! I see many more versions of the Ina Maxi Skirt in my future! As a side note, I would add that the skirt is particularly striking when made with a striped fabric, vertical or horizontal.


With a vertical striped fabric

Now some details:





A funny shot:
 


 And finally a gratuitous shot of me and Dixie, my great dog friend:

Strangely, Blogger really darkens my pictures. Why? / Bizarrement, Blogger assombrit mes photos. Pourquoi?
Français:

Allô tout le monde,

Je n'ai pas blogué depuis belle lurette, pour une bonne raison: j'étais occupée à coudre et à prendre des photos de la Ina Maxi Skirt!

Si vous n'en avez pas entendu parler sur Pattern Review, laissez-moi vous annoncer que le patron est officiellement lancé, et il est ici!

J'étais l'une de celles qui ont testé la version beta du patron, avant même que cette jupe ait un nom, et Deepika m'a demandé si je voulais être le 'cover model'. Après y avoir réfléchi un peu, je me suis dit que ce serait plutôt amusant. Alors, voilà les photos de la jupe sur une femme qui ne mesure pas 5'10'', qui ne pèse pas 108 livres et qui n'a pas 17 ans! :-)

Je ne suis absolument pas payée pour dire ça, mais j'aime tout de cette jupe, elle a un look formidable et est tellement agréable à porter en plus! Allez vous procurer le patron et faites-vous en une, vous allez l'adorer! Je vois plein d'autres versions de la Ina Maxi Skirt dans mon futur! Je vais terminer en ajoutant que cette jupe est particulièrement saisissante lorsqu'on utilise un tissu à rayures, verticales ou horizontales.

2014-07-21

Tie dye maxi skirt

Love that splash of blue on the concrete wall!


Hello everyone,

I wasn't supposed to blog about this skirt today, but while in the middle of another project I got totally sidetracked by a post I saw on Pattern Review.

Deepika and Catina had posted about a maxi skirt from Anthropologie, and were offering a knock off pattern of that skirt for free, yes, for free! If you want to read about it, there is a 40 page long thread (as of today) here.

I was one of the lucky ones who could download the PDF and test the beta pattern version, (meaning a pattern still in the developement stage). We discovered some minor things along the process, that were easiled fixed. I was also lucky that the size offered seemed to correspond to my measurements; apart from taking in a little bit at the waist, I sewed it as is.

Technical drawing with finished measurements

I'm presenting you my 2nd tester. I stumbled upon this tie dye fabric while sorting my knits and thought it could make a cool maxi. The fabric comes from EmmaOneSock.
 
Tie dye maxi skirts seem to be very popular - you can find zillions of versions on the internet 
if you're looking for some inspiration

But, everything went wrong with this skirt, not with the pattern, but with the fabric.

It may not show now, but I had all the problems in the world and I swear I came close to abandon that project 3 or 4 times. First, I had very little fabric as I had originally ordered it with a top in mind, so I had very little options with the print placement (ideally I would have had more of the blue spots you see in the left godet on the front). Then, some parts of the fabric were off grain, so that left me with even less placement options!

In the urban jungle! 

The fabric is a feather weight rayon knit, it is flimsy and a bit see through, so I decided to line it. My choice was to line everything but the godets, to underline the main fabric with it and then treat it as a single layer and proceed with the construction.

What a bad idea! The tie dye fabric grew, and grew... but not the lining... the fabric was sagging at every seam; not pretty! So I had to rip the skirt apart, deal with a couple of holes I created along the way and re-attach everything, this time letting the lining free. I was also not happy with the print placement of the front waistband, so I had to recut the front from the back waistband (!), and recut the back waistband in a tiny fabric scrap that was left...

Splash of colour on the asphalt
The fabric has great movement

It leaves me wondering if I had better not tried to make this maxi skirt out of so little fabric... Lesson learned: always order extra fabric, you never know what you're gonna do with it!
 
This one is off focus, but you can see the matching of the print on the hips


Français:

Bonjour tout le monde,

Je n'étais pas supposée bloguer au sujet de cette jupe aujourd'hui, mais alors que j'étais sur un autre projet j'ai totalement dévié à cause d'un post vu sur Pattern Review.

Deepika et Catina avaient posté au sujet d'une jupe maxi de chez Anthropologie, et offraient le patron en téléchargement tout à fait gratuitement, oui! Si vous voulez en savoir plus, il y a un fil de discussion de plus de 40 pages en date d'aujourd'hui - il est en anglais et se trouve ICI.

J'ai été une des chanceuses qui a pu télécharger le PDF et tester le patron, encore au stage beta (patron en phase de développement). Nous avons découvert de petites choses en cours de route, faciles à régler. J'étais aussi bien contente que le patron semble correspondre à mes mensurations; à part rapetisser un peu la taille, je l'ai cousu tel quel.

Je vous présente donc mon 2e test; je suis tombée sur ce tissu tie dye en fouillant dans mes jerseys et j'ai trouvé qu'il serait cool pour cette maxi. Le tissu vient de chez EmmaOneSock; quand je l'ai vu sur le site j'ai sauté dessus!

Eh bien, tout est allé de travers avec cette jupe; pas avec le patron comme tel, mais avec le tissu. 

Ça ne paraît peut-être pas comme ça, mais j'ai eu tous les problèmes du monde. Au moins 3 ou 4 fois je me suis dit ‹Bon ben faudrait peut-être penser à laisser tomber!

Pour commencer, j'étais très juste dans le métrage (je me rappelle avoir commandé avec un top en tête). Donc, pour le placement de l'imprimé, je n'avais pas tellement de marge de manoeuvre; idéalement j'aurais voulu avoir plus du motif qu'on voit sur le godet gauche sur le devant. Ensuite, une partie du tissu était déformée et n'était pas sur le droit fil, donc encore moins d'options.

Le tissu est un tricot de rayonne très fin, légèrement transparent, j'ai donc décidé de doubler. Mon choix était de couper dans la doublure toutes les pièces de patron sauf les godets, de traiter le tout comme une seule épaisseur et de procéder avec la construction. Quelle mauvaise idée! L'imprimé a étiré, étiré... mais pas la doublure! Le tissu pochait à toutes les coutures, pas joli à voir! Finalement j'ai donc dû découdre toute la jupe, faire avec quelques trous créés en cours de route, puis tout remonter, laissant la doublure libre cette fois. Et puis je n'aimais pas le placement de l'imprimé sur la bande de taille, j'ai donc recoupé la pièce taille devant dans celle du dos, puis recoupé la bande de taille dos dans une minuscule chute de tissu - la joie, quoi!

En rétrospective je me suis demandé si ça avait été une bonne idée d'essayer de tailler cette maxi dans aussi peu de tissu. Leçon apprise: toujours commander du tissu en extra, on ne sait jamais ce qu'on en fera!

2014-07-11

Member in Focus on PR!



Glad to announce I've been selected to be the Member in Focus on Pattern Review!

Take a look!



2014-07-09

The Marc Jacobs Blouse

My 'Marc Jacobs' blouse

Hello everyone,

I usually give names to the garments I make, to identify them when I think about them. So today we have the 'Marc Jacobs' blouse - not that it's a Marc Jacobs design, but the fabric is. If Marc Jacobs was a painter I'd say he had his 'daisies period'; there was a time when he'd put daisies on everything.

I bought this wonderful cotton shirting at EmmaOneSock last year. It's so nice I regret I haven't bought more plenty of. It was such a pleasure to sew and it pressed beautifully, with a final look crisp and clean.

Oh, the pattern? Again, New Look 6621. I even remember the number by heart as I'm typing these lines. I know, I know, I tend to make multiples of each pattern once I have acheived a good fit. But I don't have that much time for fitting patterns in my busy life, so how relaxing is it to switch your brain to off and sew a fabric you love, confident that you'll get good results?

 
Playful shot

One thing I find fascinating when I buy designer fabric (or just when I admire designer fabric on fabric websites), is to find the original garments, to get ideas, to see what the designer came up with, or just simply to see how the fabric behaves or see the scale of a print.

Here are few examples of what Marc Jacobs did with that daisy cotton print:

Sleeveless blouse

Shirt

Cami

The total look - a little too much for me

A (very) simple top

Now another close-up of my blouse


Standing still and looking more grown up...

The jeans are from Raven Denim - my latest infatuation



The fit in the back


For the record, New Look 6621 (now out of print) is this one:



Français:

Bonjour tout le monde,

J'ai cette habitude de donner un nom aux vêtements que je couds, pour les identifier quand j'y pense. Aujourd'hui nous avons donc le 'chemisier Marc Jacobs' - pas que ce soit un de ses designs, mais le tissu l'est. Si Marc Jacobs était peintre je dirais qu'il a eu sa 'période marguerites'; il y eut un temps où il mettait des marguerites sur tout ce qu'il faisait.

J'ai acheté ce magnifique coton à chemise chez EmmaOneSock l'an dernier. La qualité est tellement belle que je regrette ne pas en avoir acheté (beaucoup) plus! Un véritable plaisir à coudre et à presser, pour un look final propre et frais.

Le patron? Eh oui, New Look 6621, encore; je me souviens même du numéro par coeur au moment où je tape ces lignes. Je sais, je sais, j'ai tendance à refaire souvent le même modèle une fois que j'en ai fini avec l'ajustement. C'est que je n'ai pas tant de temps à consacrer à l'ajustement de patrons dans ma vie, et qu'y a t-il de plus relaxant que de mettre son cerveau à 'off' et de juste coudre un tissu que l'on aime, sachant que le résultat sera au rendez-vous?

Une chose que je trouve fascinante lorsque j'achète un tissu designer (ou juste lorsque que je fais du cyber lèche-vitrines dans les boutiques sur le Net), c'est de retrouver les vêtements originaux que le designer a créés avec le tissu. Cela m'aide à trouver des idées, ou bien je trouve juste amusant de voir ce que le designer en a fait, ou cela m'aide à avoir une idée du tombé du tissu ou de l'échelle d'un imprimé.

Pour les archives, New Look 6621 est le patron ci-haut. Il est épuisé.

2014-07-03

Style Arc Felicity Blouse


Style Arc Felicity Blouse (minus the pockets) / My husband thinks I look like Ray Charles on that photo!


Today I'm blogging about my Style Arc Felicity Blouse. I'm a bit surprised I haven't seen many versions of it on the internet 'cause it's a very cute blouse pattern.

This is my first version of the pattern (made 2 more since). I chose a classic polka dot fabric for it, thinking it would go with everything in my wardrobe; it's a designer stretch silk charmeuse (Haute Hippie), bought from EmmaOneSock last year.

Unfortunately it turned out it looks too demure for my taste. So I was left with the question 'How to make demure fun?'. Don't know if I succeeded, but the only way I found to add a little pizzazz to it is to wear it styled this way, with those pants (also by me) and this jewelry. I hate to create orphans, but this blouse doesn't go with anything else in my wardrobe!


Style Arc Felicity Blouse


If you're interested in this pattern, note that the technical drawing is accurate, not the illustration on the left. On that drawing the yoke placement is wrong, there are 7 buttons instead of 6, the top of the pockets is not gathered, and the sleeves are too long.

I started with a size 8, but the waist placement was too long for me, therefore the darts were hitting me in all the wrong places and there was fabric bunching in the back. I also found the shoulder point to be too low for me and I had excess fabric at the front armhole. I brought up the bodice with a 3/8'' fold above the darts (6/8'' total) while adding back that length to the hem, narrowed the shoulder by 5/8'' and made a dart to remove fabric from the armhole. I also made the back darts a little deeper, shortened the sleeves (not a lot) and narrowed the sleeve band.


It's annoying the blouse didn't stay tucked in properly for the photo, but I achieved a good fit in the back

With muslin #2, the blouse fitted exactly as I wanted. This is the most comfortable blouse that I own (due to the fit and the stretch silk).

This is only my second Style Arc pattern, and I keep saying I should be sewing more of them. I love the excellent drafting, the professionnal 1cm seam allowances, but I'm unsure if I should start with a size 8 or 6 next time (my measurements put me in the middle).

The Felicity Blouse is a nice, cute pattern. I'm still on the fence whether or not puffy sleeves are a good look for me, but for some strange reason I keep making blouses with puffy sleeves!

I hope to eventually show you the other versions of that blouse.

__________________________________________________________

Français:

Aujourd'hui je blogue au sujet de mon chemisier Felicity de la compagnie Style Arc. Je suis un peu surprise de ne pas en trouver plus de versions sur internet, car c'est un joli patron de chemisier.

C'est ma première version de ce patron (j'en ai fait 2 autres depuis). J'ai choisi ce tissu à pois classique, pensant faire une bonne affaire et que cela irait avec tout dans ma garde robe; c'est une soie charmeuse extensible designer (Haute Hippie), achetée chez EmmaOneSock l'année dernière.

Malheureusement, le résultat final est trop sage à mon goût. Je me demandais donc comment rendre le chemisier un peu plus amusant. Je ne sais pas si j'ai réussi, mais la seule façon que j'ai trouvée est de le porter avec ces pantalons (de ma confection) et de l'accessoiriser de cette façon. Je déteste créer des vêtements orphelins, mais il ne va avec rien d'autre dans ma garde robe!

Si ce patron vous intéresse, remarquez que le dessin technique est fidèle au modèle, pas le dessin à gauche. Sur le dessin, l'empiècement devant est mal représenté, il y a 7 boutons au lieu de 6, il manque les fronces au haut des poches, et les manches sont trop longues.

J'ai commencé avec une grandeur 8, mais la taille était placée trop bas pour moi, donc les pinces étaient mal ajustées pour ma silhouette et le tissu pochait dans le dos au niveau des reins. J'ai aussi trouvé que la ligne d'épaule commençait trop bas pour moi. J'ai donc remonté le corsage avec un pli de 3/8'' au dessus des pinces (6/8'' au total) tout en redonnant cette longueur à l'ourlet, j'ai fait les pinces dos un peu plus profondes, j'ai remonté la ligne d'épaule de 5/8'', raccourci un peu les manches et rétréci la bande de manche.

À ma 2e toile d'essayage le chemisier faisait exactement comme je le souhaitais. À cause de l'ajustement et de la soie stretch, c'est le chemisier le plus confortable que je possède.

C'est seulement le 2e patron Style Arc que je couds, et je me dis tout le temps que je devrais en faire plus. J'adore la qualité de la coupe, les valeurs de couture de 1cm, mais je ne sais toujours pas si je devrais travailler à partir d'une taille 8 ou 6 la prochaine fois (mes mensurations sont entre les deux).

Le chemisier Felicity est un joli patron. Je ne suis toujours pas sûre que les petites manches ballon soient le meilleur look pour ma silhouette, mais pour une raison que j'ignore je persiste à me coudre de petits chemisiers à manche ballon!

J'espère éventuellement vous montrer les autres versions que j'ai réalisées.

 

2014-06-27

The Etro skirt


Today I'm blogging about my Etro skirt. It's a very simple A line asymetrical skirt, a pattern I drafted after a RTW skirt I had worn over and over. It was time to rip it apart and make a pattern out of it!

I thought this simple design would let the fabric do the talking. Etro (an italian designer) has the most sophisticated prints in my opinion, and beautiful graphic prints always speak to me.

I needed a chic yet practical outfit to sing in a jazz club in China last fall, so this skirt was perfect as it could be thrown in my luggage and de-wrinkled with a hairdryer (and it doesn't wrinkle much anyway).
Styled with a short jacket

The material is viscose/lycra. The skirt is lined, and the hem is finished with a narrow rolled hem on the serger. The waist is finished with a simple foldover elastic. 


The front and the back are identical.

Now a view of the sides:


Some ambient shots just for fun:



Français:

Aujourd'hui je blogue au sujet de ma jupe Etro. C'est un modèle très simple, ligne A, asymétrique, un patron que j'ai dessiné d'après une jupe Muchacha que j'avais portée de nombreuses années. Le temps était venu de la découdre et d'en faire un patron!

J'ai pensé que ce design très simple laisserait le tissu briller. La maison Etro (designer italien) crée selon moi les imprimés les plus sophistiqués, et un imprimé graphique a toujours ma faveur.

J'avais besoin d'un ensemble à la fois pratique, simple et chic pour chanter dans un club de jazz en Chine l'automne dernier. Cette jupe était parfaite puisque je pouvais la jeter dans mes valises et puis juste la défroisser avec un simple séchoir à cheveux (et le tissu ne froisse presque pas en plus).

Le matériel est un jersey viscose/lycra. J'ai doublé la jupe, et fini l'ourlet avec le point roulotté à la surjeteuse. La taille est finie avec un simple élastique 'foldover'.