2015-09-13

My first sequin dress - Part I / Ma première robe à paillettes - partie I



The base fabric is crinkle silk chiffon - with metallic burnished sequins scattered in a random fashion / Le tissu de base est un chiffon de soie plissé, avec des paillettes à l'aspect oxydé éparpillées de façon aléatoire

(Français en bas)

Hi everyone,

One of the things I appreciate the most about sewing is that you can always try and learn something new. So recently I decided I would try to actually make myself a sequin dress, instead of dreaming of making myself a sequin dress!

I had this wonderful sequin silk chiffon in my stash, bought from EmmaOneSock a while ago, and from time to time I would pull it out and look at it, thinking about what I would make with it, and wondering how difficult it really is to sew sequin fabric...

Now I had to have something nice to sing for a friend's wedding, so that was the perfect time to bite the bullet.

You definitely don't want to battle with fit issues when sewing with sequins. I didn't search too long for a pattern - I had recently made the dress Style 1528 (old out-of-print pattern) and had perfected the fit, so I thought that if it worked with cotton it would be good for a sequined fabric too. Why not. Have I told you I like to make patterns multiple times? Once I have conquered the fit of a pattern I usually want to make more and more of it!



Style 1528 - a TNT pattern / Style 1528 - un patron éprouvé


The dress has front and back darts, neckline darts (added by me to correct a gaping neckline), and a gored skirt made of 6 panels (7 if you count the center back panel which is divided in 2). Still, I think it's a simple pattern - well, the lines are simple but there are 9 main pattern pieces + 2 neckline/armhole facings I chose to keep. Oh, and add a zipper to that!

Now, this is what I call a *project*. If you want to tackle such a thing make sure you are planning well in advance, and that you have plenty of time on your hands. I don't know how such a project could be rushed, really.

Everything will go slow, slow, slow. Haste is your enemy. I thought I would be good to sew my dress in 4-5 day; it took me 2 weeks. I had no life! But it was fun!! Well, honestly, there were times when I couldn't see the end of it.

Good preparation is key to success. First, I reviewed mentally all the steps, including the construction order, how to underline the fabric, treat the darts, finish the seams, treat the hem, etc., and I wrote down all the steps. You want to minimize the risks of mistakes. You want to avoid ripping out seams as much as possible. This way I could free myself of the questioning involved in the assembling process, and concentrate on handling and sewing the fabric the best I could.

I put a Schmetz Microtex super sharp needles size 70 in my machine, used swiss super fine silk pins when I needed to pin, and used regular machine/serger thread.

Prepping:

Cutting

It's recommended to cut single layer. If you have pattern pieces that are on the fold, redraw them in one big piece so you can cut single layer. I did cut the skirt panels double layer, though. I don't own a rotary cutter, so I used my Kaï scissors for cutting (they were a beast). In retrospect I regret I did not use another pair of old scissors to preserve the blade of the Kaï's, but they don't seem to have suffer too much.




Don't throw away loose sequins, but keep them for when the garment is completed and you need some to cover eventual 'bald spots'. 




Cleaning the seam allowances

The second (and extremely tedious) step is removing the sequins from all the seam allowances. Do something else while you do this otherwise you go crazy (listen to radio, make yourself a facial mask, grab a cup of coffee, etc...). Don't cut the thread holding the sequins to the fabric, otherwise everything will unravel badly! The proper way to remove the sequins is to cut each one through its center, using a pair of sharp small scissors.


Cleaning the seam allowances / Nettoyage des valeurs de couture


All those sequins have been removed one by one... / Toutes ces paillettes ont été retirées une par une...


Darts and underlining

I chose to underline the bodice; my sequin silk chiffon is see through, and I wanted the darts to be as invisible as possible.  The underlining fabric is a china silk also from EmmaOneSock (one of her stock silks). Basting the 2 fabrics was actually soothing and relaxing after all the hard work on removing the sequins...


I selected that colour for the underlining fabric 'cause I thought it helped preserve the true colour of the silk chiffon, a kind of mocha brown / J'ai opté pour cette couleur pour le tissu de doublure car je trouvais qu'il n'altérait pas la couleur du chiffon de soie, une sorte de brun mocha


I used a contrasting thread to baste, also basted the middle to stabilize the 2 layers / J'ai utilisé un fil contrastant pour bâtir les 2 épaisseurs, et j'ai aussi bâti le milieu pour stabiliser le tout


The next step was removing the sequins from the darts. After that I basted the sequin fabric to the underlining fabric. I thread basted the darts, going through the 2 layers at the same time. A very good tip is to baste the center of the darts - this helps stabilizing the 2 fabrics when you sew the dart. I would never have thought of that by myself, but I saw this somewhere on the internet. I think it's from the Sewaholic blog.


Sequins are removed from the darts, and the contours of the darts are thread basted - You can see at the top the tiny neckline dart / Les paillettes ont été ôtées des pinces, et le contour des pinces est bâti avec du fil contrastant - on peut apercevoir en haut la petite pince d'encolure


A great tip: basting the center of the darts to stabilize the 2 layers. This makes sewing the darts easier. / Un bon truc: bâtir le milieu de chaque pince pour stabiliser les 2 épaisseurs. De cette façon la couture de la pince se fait comme un charme.


After many long hours, the prepping was finally over. I was ready to sew!

See you soon, hopefully, for part II...


Français: 

Bonjour tout le monde,

Une des choses que j'apprécie le plus de la couture est qu'on peut toujours essayer et apprendre quelque chose de nouveau. Récemment, j'ai décidé d'essayer de me coudre une robe en paillettes, au lieu de juste y rêver! 

J'avais ce magnifique chiffon de soie à paillettes dans ma réserve de tissus, acheté chez EmmaOneSock il y a un moment. De temps en temps je le sortais et je le regardais, essayant d'imaginer quel modèle de robe je pourrais bien me coudre, et me demandant à quel point coudre du tissu à paillettes peut être difficile...

Comme j'avais une occasion qui s'en venait, soit chanter pour le mariage d'une amie, j'ai foncé!

Je ne voulais pas me battre avec des problèmes d'ajustement en cousant un tel tissu. Je ne me suis pas trop cassé la tête pour le patron - comme j'avais cousu récemment la robe Style 1528 (patron vintage discontinué) en coton et que j'avais réglé l'ajustement, je me suis dit que si ça marchait en coton ça pourrait aussi convenir pour une soie à paillettes. Pourquoi pas? Vous ai-je déjà dit que j'aime bien coudre le même patron plusieurs fois? Lorsque j'ai réglé l'ajustement d'un patron pour ma silhouette j'aime bien le répéter quelques fois!

Oui, bon. Cette robe a des pinces devant et dos, des pinces à l'encolure (ajoutées par moi pour corriger une encolure qui bâille), une jupe godée à 6 panneaux (7 si on compte celui du milieu dos qui est divisé en 2). Quand même, je considère que c'est un patron simple - les lignes sont simples mais il comporte 9 pièces de patron principales + 2 parementures (devant et dos) que j'ai choisi de conserver. Et puis tiens, ajoutez une fermeture éclair à tout ça!

C'est ce que j'appelle un *projet*. Si vous voulez vous attaquer à quelque chose dans le genre, soyez certaine de bien planifier et d'avoir du temps devant vous. Je ne vois pas trop comment on pourrait se dépêcher à coudre un tel vêtement.

Les choses avanceront lentement, plus lentement que vous le pensez. Votre ennemie? La hâte. Je pensais m'en tirer en 4 ou 5 jours; cela m'a pris 2 semaines. Je n'avais plus de vie! Mais je me suis bien amusée sur ce projet. Enfin, pas tout le temps... Il y a bien eu des moments où je ne voyais plus la fin.

Une bonne préparation est la clé du succès. Tout d'abord, j'ai passé en revue toutes les étapes, incluant l'ordre d'assemblage, comment doubler le corsage, coudre les pinces, finir les coutures et l'ourlet, etc., et j'ai mis le tout par écrit. Il faut éliminer le plus possible le risque d'erreurs; éviter aussi d'avoir à défaire des coutures (ça m'est quand même arrivé un petit peu). De cette manière, je pouvais me libérer l'esprit des questionnements liés au processus d'assemblage et me concentrer pour manipuler et coudre le tissu le mieux possible.

J'ai utilisé une aiguille Schmetz Microtex grosseur 70 dans ma machine, des épingles suisses super fines (que j'aime beaucoup pour la soie), et pour la machine et la surjeteuse j'y suis allée avec du fil régulier.

Préparation:

Coupe 

Il est souvent recommandé de tailler en simple épaisseur. Si vous avez des pièces de patron sur le pli, redessinez-les en une seule grande pièce pour pouvoir couper en simple épaisseur. (J'ai toutefois coupé les panneaux de jupe en double épaisseur). Je n'ai pas de couteau à lame circulaire, j'ai donc utilisé mes ciseaux Kaï 11'' pour tailler et ils ont vraiment mordu dans les paillettes métalliques. Je regrette un peu après coup de ne pas avoir pris des ciseaux plus vieux pour épargner mes Kaï, mais ils n'ont pas l'air d'avoir trop souffert.

Il ne faut pas jeter les paillettes qui tomberont lors de la coupe, mais les garder pour plus tard, pour couvrir les éventuels endroits dégarnis une fois le vêtement complété.

Nettoyage des valeurs de couture

La deuxième (et très fastidieuse) étape est d'enlever les paillettes des valeurs de couture. Pourquoi? Pour que les coutures soient bien bien dégagées pour la couture et qu'elles aient un bel aspect bien plat après le pressage. Il faut faire autre chose en même temps (écoutez la radio, faites-vous un masque, prenez-vous un café, etc.) sinon on devient fou tellement c'est long! Il ne faut pas couper le fil qui retient les paillettes, au risque de les voir tomber de partout! La bonne façon de faire est de couper chaque paillette en son centre avec des petits ciseaux pointus.

Pinces et entredoublure

J'ai choisi d'entredoubler le corsage (est-ce bien la traduction de underlining?). Mon chiffon de soie est transparent, et je voulais que les pinces du corsage soient le moins visibles possible. Le tissu de doublure est une soie habotaï aussi de chez EmmaOneSock (une de ses soies qu'elle tient en stock). Bâtir les 2 tissus à la main était plutôt relaxant après avoir travaillé aussi fort à retirer les paillettes une par une...

L'étape suivante était d'enlever les paillettes des pinces dos. Après, j'ai bâti le chiffon à paillettes et le tissu de doublure ensemble avec un fil contrastant. Puis, j'ai bâti au fil le contour des pinces au travers des 2 épaisseurs. Un excellent truc est de bâtir aussi le milieu de chaque pince - cela aide à stabiliser les 2 tissus lorsque vous cousez la pince. Je n'aurais jamais pensé à ça toute seule, mais j'ai vu cela à quelque part sur internet. C'était peut-être sur le blog de Sewaholic.

Après de longues heures de préparation des pièces de la robe, j'étais enfin prête à coudre!

Rendez-vous bientôt, espérons-le, pour la partie II! 

11 commentaires:

  1. I am sure all of your hard work and preparation will be worth it. I look forward to seeing you in the garment. I know it will be beautiful.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thank you so much! I hope I'll be able to take some good pictures of the finished dress!

      Supprimer
  2. Such beautiful fabric. I cannot wait to see the finished garment. I'm sure it will be exquisite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thank you! Yes, that fabric is really unique and beautiful! I will try to do it justice with the pictures, we'll see...

      Supprimer
  3. Oh, that is a lot of work. I like seeing all your detailed shots. Removing sequins from the darts was a good idea...I have not seen this done before.

    RépondreSupprimer
  4. Yes you have to remove the sequins from the darts if you want them to lay flat when pressed, with no bulk. It worked like a charm. More detailed shots in the next post!

    RépondreSupprimer
  5. Nice work. Do you think it would be a good idea to close the darts on the pattern before placing it on the fabric to cut?

    RépondreSupprimer
  6. Nice work. Do you think it would be a good idea to close the darts on the pattern before placing it on the fabric to cut?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hi, I wouldn't do that - the pattern piece would't lay flat and you would get all sort of distortions when trying to pin it on the fabric.

      Supprimer
  7. I used this fabric to make my daughter's formal outfit a few years ago. Its a Tory Birch and I share your pain with removing sequins from the side seams. It will be beautiful.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gail, thank you so much for letting me know it's Tory Burch! I remember it was a designer's fabric, bought from EOS, but I couldn't remember if she mentioned the name of the designer or not... It is indeed a beautiful fabric!

      Supprimer